Gagner du temps grâce aux formulaires qui se remplissent tout seuls

Les medForms permettent d’automatiser de nombreux processus, comme la déclaration aux registres cantonaux des tumeurs. Les formulaires PDF sont remplis automatiquement par le logiciel de cabinet et peuvent être envoyés directement par HIN Mail sur pression d’un simple bouton. Mirjam Frey, médecin de famille, explique dans une interview comment elle utilise les medForms dans son cabinet.

Le projet medForms.ch met gratuitement un grand nombre de formulaires à la disposition du système de santé suisse – des certificats médicaux LAA aux ordonnances de lunettes en passant par les prescriptions de physiothérapie et d’ergothérapie. Les champs du formulaire sont programmés de telle sorte qu’ils peuvent être automatiquement remplis et lus par le logiciel de cabinet. Les formulaires medForms accroissent l’efficacité des utilisateurs en réduisant considérablement le temps de saisie.Avantages des medForms
  • L’ensemble des formulaires medForms est disponible localement dans le logiciel de cabinet et est mis à jour automatiquement
  • Le logiciel de cabinet remplit le formulaire automatiquement autant que possible, puis le formulaire rempli est affiché à l’utilisateur pour vérification et finalisation
  • La plupart des formulaires peuvent être envoyés directement à partir du formulaire PDF – simple, sécurisé et conforme aux règles de protection des données via HIN Mail
Vous trouverez de plus amples informations sur le site Web de medForms.
Enregistrements des cancers via medFormsDepuis le début de l’année, la loi fédérale sur l’enregistrement des maladies oncologiques (LEMO) rend obligatoire la déclaration des maladies oncologiques par les médecins. Deux formulaires medForms avec fonction d’envoi direct sont disponibles pour faciliter la déclaration au registre du cancer de l’enfant ou aux registres cantonaux des tumeurs:

Interview avec le Docteur Mirjam Frey, LiestalHIN: Mme Frey, comment utilisez-vous les medForms dans votre cabinet?Mirjam Frey: Nous utilisons les medForms très régulièrement et fréquemment, soit généralement plusieurs fois par jour. Le plus souvent, nous les utilisons pour la prescription de physiothérapie, mais aussi d’ergothérapie et de conseils en diététique. Nous inscrivons également nos patients aux examens radiologiques en passant par les medForms. Nos principaux partenaires sont l’hôpital cantonal de Bâle-Campagne et l’institut de radiologie Imamed. Parfois, nous utilisons également les formulaires pour les demandes de prestations AI et les rapports. Récemment sont venus s’ajouter les rapports d’accident de la SUVA, mais ce n’est que très sporadique.Quels sont, selon vous, les avantages de la solution «medForms via HIN»?Il s’agit principalement de la transmission électronique sur simple pression d’un bouton et du gain de temps qui en résulte. Je peux également préparer une inscription et, une fois la date exacte fixée (après entretien téléphonique), l’assistant médical peut l’envoyer. En outre, de nombreux formulaires sont désormais enregistrés, ce qui nous dispense de créer nos propres formulaires ou modèles. La sécurité offerte par la transmission protégée par HIN constitue bien sûr un autre avantage de taille.
Comment évaluez-vous la convivialité d’utilisation? Je pense que cela dépend beaucoup du logiciel de cabinet. Dans notre cas, la solution est très bien intégrée dans nos processus de travail et notre logiciel. Malheureusement, il n’est pas toujours facile, d’un point de vue technique, de sauvegarder les fichiers PDF, mais le fabricant du logiciel s’efforce d’améliorer constamment ce processus. Dans l’ensemble, les medForms sont très conviviaux et très simples d’utilisation.Pour qui la solution «medForms via HIN» est-elle particulièrement adaptée à votre avis? Les medForms conviennent vraiment à tous les professionnels médicaux qui émettent et reçoivent des transferts. Ils simplifient le travail en réduisant le nombre d’étapes et augmentent la sécurité en atténuant le risque de confusion et en garantissant que les documents sont transmis en toute sécurité.
Docteur Mirjam Frey, Liestal
Recommanderiez-vous «medForms via HIN» à d’autres personnes?Oui, absolument. Il serait bien que davantage de partenaires y participent, comme les médecins spécialistes, les organisations d’aide et soins à domicile ainsi que les établissements médico-sociaux pour les prescriptions. Ce serait également une bonne chose si plus de physiothérapeutes disposaient de raccordements HIN. La prescription pourrait alors leur être transmise directement.