Dans quelle mesure le système de santé est-il bien préparé aux catastrophes?

La mise en réseau croissante et la densité des infrastructures sont des facteurs essentiels de la vulnérabilité de la Suisse. Les menaces de terrorisme et la cybercriminalité viennent s’y greffer. La conférence du Service sanitaire coordonné (SSC), qui se tiendra les 29 et 30 août 2019 à Berne, abordera le thème des «Risques potentiels dans le système de santé» et les stratégies pour y faire face sous différents angles. Lucas Schult, CEO de HIN, s’exprime dans le cadre de l’atelier «Cyberattaque – Le plus faible maillon de la chaîne: l’être humain». 

Cliquez ici pour vous inscrire directement (site Internet de Haute école spécialisée bernoise)
Même si la Suisse n’a pas vécu récemment de grande catastrophe, à tout moment elle peut être frappée par un événement causant d’importants dégâts et de nombreuses victimes. En cas de panne de courant prolongée, de pandémie de tremblement de terre ou de contamination radioactive à grande échelle, différents partenaires au niveau fédéral et cantonal doivent collaborer efficacement et avec efficience au niveau fédéral et cantonal. Depuis quelques années déjà, les scénarios de crise de la Confédération, les cyberrisques sont pris en considération. Ces derniers présentent un potentiel de dommages considérables, en particulier dans le domaine des soins.
«Les cyberrisques sont un risque réel dans le domaine des soins. Pour HIN, la conférence de la SSC représente également une plateforme précieuse pour discuter des scénarios de crise et développer des stratégies de défense.»– Lucas Schult, directeur général (CEO) et chef informatique (CIO) HIN
Dans quelle mesure le domaine des soins est-il bien préparé aux catastrophes majeures? La conférence «Risques potentiels dans le secteur de la santé» se penche, entre autres, sur les questions suivantes: quels risques et dangers menacent? Quels sont les défis qui en découlent pour le domaine des soins? Quelles sont les mesures et compétences nécessaires à leur prévention et maîtrise? – Sur la base de contributions issues de la pratique et de la science, les menaces et les dangers ainsi que leurs effets sur le domaine des soins seront analysés. Les risques concrets et les mesures pour y faire face seront discutés avec les groupes cibles concernés dans des ateliers. La Conférence SSC se tiendra les 29 et 30 août 2019 à Berne. Outre le Service sanitaire coordonné (SSC) et l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP), HIN participe également à sa mise en œuvre. Lucas Schult, directeur général et chef informatique, participe à l’atelier «Cyberattaque – Le plus faible maillon de la chaîne: l’être humain».
  • Présentations: allemand ou français avec traduction simultanée.
  • Workshops: langue de l’offre.
Programme détaillé et inscription sur le site Internet de Haute école spécialisée bernoise.
Conférence SSCAfin de promouvoir l’échange d’informations entre les organisations partenaires dans le secteur de la santé, le Service sanitaire coordonné (SSC), en collaboration avec la Haute école spécialisée bernoise (BFH), a créé la Conférence SSC en 2018. La conférence réunira des cadres et experts de différents domaines. En tant que plate-forme nationale, la Conférence SSC joue un rôle central dans la mise en réseau des acteurs et constitue un instrument important pour le transfert de connaissances et la coordination. Cette conférence est un rendez-vous annuel fixe du Campus SSC – une plate-forme de formation, d’apprentissage et de mise en réseau du domaine de la prévoyance sanitaire en cas de catastrophe.