communiquer simplement et en toute sécurité par vidéoconférence – Rapport d’expérience avec HIN Talk Video

HIN Talk Video a été présenté dans la rubrique «Business Chats» de l’émission «Kassensturz». Fulvia Rota, spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie, y souligne combien il est important de pouvoir poursuivre les thérapies par vidéotéléphonie sécurisée malgré la séparation physique. Nous sommes heureux qu’elle ait accepté de nous accorder une nouvelle interview.
HIN: Dr Rota, merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous accorder cette nouvelle interview. Nous sommes ravis que vous utilisiez HIN Talk Video dans votre cabinet. Qu’appréciez-vous particulièrement en ce qui concerne ce service?

Fulvia Rota: Comme mentionné dans le reportage, HIN est une entreprise suisse qui – tout comme les services qu’elle offre – est soumise aux strictes directives suisses en matière de protection des données. J’apprécie particulièrement cet aspect sécuritaire. C’est pourquoi j’ai également recommandé son utilisation à de nombreux autres collègues. Nous, la Société Suisse de psychiatrie et psychothérapie, avons même abordé le thème du service HIN Talk Video dans notre newsletter à priorité élevée n°4 pour le recommander aux membres de la SSPP.

HIN: Outre le centre de données suisse que vous avez mentionné, HIN Talk Video utilise également le cryptage de la couche de transport pour garantir la sécurité. Dans quels domaines le respect de la protection des données et la sécurité du service sont-ils particulièrement importants pour vous?Fulvia Rota: Avant tout, bien sûr, sur le plan professionnel. Je suis tributaire d’un échange sécurisé et d’un fournisseur de vidéotéléphonie capable de le garantir pleinement, en particulier en ce qui concerne la protection des données des patients.

HIN Talk Video

Telemedizin

Qu’il s’agisse de l’anamnèse, de la consultation à distance ou de la collaboration interprofessionnelle, HIN Talk Video vous permet de communiquer simplement et en toute sécurité par vidéoconférence.

HIN met ce service gratuitement à la disposition des participants HIN pour toute la durée de la pandémie de COVID-19. Vous trouverez de plus amples informations sous le lien suivant: hin.ch/hintalkvideo

HIN: Dans le reportage de l’émission «Kassensturz», vous mentionnez que vous poursuivez notamment des thérapies par vidéotéléphonie. Dans quels autres domaines d’application utilisez-vous HIN Talk Video?Fulvia Rota: Je m’appuie également sur ce service lors de réunions en groupes de travail plus restreints ou lors d’échange d’informations spécialisées avec des collègues. Lorsque je dois travailler sur un document avec mon interlocuteur dans le cadre d’une vidéoconférence, je partage directement mon écran avec lui dans HIN Talk Video. Cette fonction simplifie la collaboration.HIN: Avez-vous également reçu des retours de vos interlocuteurs sur l’utilisation du service?J’ai reçu quelques retours par rapport à des problèmes de connexion. Cependant, il s’est rapidement avéré que le navigateur Internet requis «Google Chrome» n’avait pas été sélectionné comme navigateur par défaut sur le terminal, et que le lien avait donc été automatiquement ouvert dans un autre navigateur. Le site Web du service HIN Talk mentionne en effet explicitement qu’une version actuelle du navigateur Google est la condition préalable au bon fonctionnement du service. Maintenant que je le sais, je peux résoudre ces rares problèmes rapidement. Il est également possible de simplement copier le lien et de le coller dans Chrome. De plus, HIN Talk Video est désormais disponible en tant qu’application mobile et de bureau, où ces problèmes y sont inexistants.