Le télétravail en toute sécurité

Ce qui, pour certains, faisait déjà partie du quotidien avant la crise du coronavirus est pour d’autres quelque chose de tout à fait nouveau: le télétravail. Sur la base des recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), les collaborateurs de HIN travaillent également à domicile depuis la mi-mars.

HIN dispose d’une bonne infrastructure mobile qui est périodiquement contrôlée et utilisée par nos collaborateurs. Le passage au télétravail s’est donc bien déroulé chez HIN. Depuis le 16 mars, tous les collaborateurs travaillent à domicile et assurent le fonctionnement complet de la plate-forme HIN.
Mesures de protection éprouvéesEn télétravail, il est nécessaire de prendre les mêmes mesures de protection contre la cybercriminalité qu’au bureau. Nombre d’entre elles peuvent d’ailleurs être facilement mises en œuvre dans le système de santé et le secteur social. Voici donc quelques conseils:
  • Protéger suffisamment tous les appareils (p. ex. avec un mot de passe et un logiciel de protection) et crypter la connexion au réseau de l’entreprise (VPN)
  • Utiliser un outil sécurisé pour la (vidéo)téléphonie (évaluation des risques liés aux technologies actuelles de l’information et de la communication de la FMH)
  • Ne pas laisser les appareils sans surveillance et verrouiller l’écran en cas d’absence
  • Utiliser différents appareils pour l’usage privé et professionnel
  • Clean Desk Policy: veiller à ce qu’aucune donnée sensible (p. ex. les mots de passe) ne soit visible sur l’image, en particulier pour les appels vidéo
Vous trouverez de plus amples informations au sujet des mesures de protection dans la notice «Mesures de protection contre la cybercriminalité» (PDF).