Le DEP en voie de guérison

Les patients ne pourront bénéficier du dossier électronique du patient (DEP) que lorsque les professionnels de santé seront en mesure d’utiliser les données relatives au traitement de manière simple et sécurisée. HIN désormais une solution d’identification sécurisée et conforme à la loi.Le DEP lui-même est un patient. Bien que la majorité de la population et des politiciens y soient favorables, sa mise en œuvre stagne, ce qui engendre des incertitudes chez tous les acteurs. L’introduction officielle prévue en avril 2020 approche, et le temps commence à manquer. Jusqu’à présent, le grand défi a été de s’y retrouver au milieu de la jungle réglementaire. Pour que les patients puissent utiliser le DEP dans les délais fixés, il est particulièrement important de veiller à ce que les professionnels de santé puissent y accéder avec des identités électroniques conformes à la loi.La norme propre aux médecins Health Info Net SA (HIN) est aujourd’hui le premier fournisseur certifié d’identités électroniques en Suisse. Une grande partie des médecins, des soignants et des thérapeutes utilisent d’ores et déjà HIN pour échanger les données sensibles sur les patients. «Les identités HIN permettent aux professionnels de santé autorisés d’accéder de manière simple et sécurisée aux dossiers de leurs patients par le biais des communautés correspondantes», déclare Lucas Schult, directeur général de HIN.Le DEP devrait permettre d’améliorer la qualité du traitement et la sécurité des patients, par exemple en donnant aux médecins de famille un accès facile à la médication. «Par son implication, le corps médical montre qu’il s’engage en faveur de solutions numériques avantageuses», affirme Urs Stoffel, membre du Comité central de la FMH et président du Conseil d’administration de HIN.