«La protection des données des patients fait partie intégrante d’un bon service médical»

La pandémie de coronavirus accélère la numérisation du secteur de la santé. Suite à de récentes violations de données, un grand nombre de patientes et patients sont inquiets. Une perte de confiance menace-t-elle le secteur? Notre expert Stefan Frech nous donne son avis.

 

Cet article a été publié sur medinside.ch le 6 décembre 2021 (en allemand).

 

Stefan Frech, la numérisation du secteur de la santé s’accélère – stimulée en partie par la Covid-19. Qu’est-ce que cela signifie pour les patientes et patients?

Actuellement, de nombreux progrès sont réalisés – de la télémédecine au développement de certificats Covid – dont les patients peuvent tirer profit. Seul le temps nous dira quels outils et applications numériques n’étaient que des solutions d’urgence liées à la crise et lesquels seront conservés à l’avenir. La protection et la sécurité des données doivent toujours être une priorité absolue pour que ces outils soient acceptés également par les patientes et patients.

 

La protection des données est-elle une question qui préoccupe aussi les patients?

Les gens souhaitent décider de manière autonome quelles informations les concernant peuvent être ou non traitées. Ils n’aiment pas beaucoup être privés de cette responsabilité et sont donc très vigilants. En tant que patientes et patients, ils sont de plus en plus sensibilisés à la protection des données et veulent savoir quelles données – p. ex. radiographies, résultats de laboratoire ou antécédents médicaux – existent à leur sujet. Où sont-elles stockées et sous quelle forme? Qui peut accéder à ces données? Et comment sont-elles protégées par les différents prestataires?

 

Stefan Frech, Officier de sécurité / Architecte de solutions

Stefan Frech, Architecte de solutions et Officier de sécurité chez Health Info Net SA, est responsable de la promotion et du contrôle de la sécurité de l’information de Health Info
Net SA (HIN). HIN protège les données des patients dans l’univers numérique. Pour les professionnels.les de la santé en Suisse, HIN représente le standard en matière de communication sécurisée et de traitement fiable des données sensibles.

En tant que patient, que suis-je en droit d’attendre d’un prestataire?

Chaque patiente et chaque patient est en droit d’attendre un traitement attentionné de la part des personnes qui traitent ses problèmes de santé, et donc un comportement conforme à la loi dans la gestion de ses données médicales. Les professionnels de la santé sont tenus de respecter le secret médical et sont soumis à la loi sur la protection des données. Dans le monde numérique, cela signifie qu’ils doivent par exemple transmettre les données particulièrement sensibles sous forme cryptée, et ils le font. Le corps médical a fondé HIN en 1996, avec pour objectif de mettre en place une infrastructure de communication sécurisée. Aujourd’hui, neuf acteurs du système de santé sur dix utilisent les services de HIN.

 

Comment un patient peut-il savoir si un prestataire de services est digne de confiance?

Certaines choses sont évidentes, mais d’autres se déroulent en coulisse. Les certificats peuvent alors fournir des informations sur les standards atteints. Le label HIN est également très répandu. Il garantit aux patientes et patients qu’un cabinet médical accorde l’attention nécessaire à la protection des données et la sécurité de l’information. HIN s’est fait connaître principalement grâce au cryptage des e-mails. Actuellement, de nombreuses personnes entrent en contact avec HIN lorsqu’elles reçoivent un résultat de test Covid-19 ou un certificat de vaccination de leur médecin ou de leur pharmacien via un e-mail protégé par HIN.

 

Que signifie le label HIN?

Les détenteurs du label HIN s’engagent à adopter une approche intégrale de la sécurité des données. Celle-ci englobe par exemple la protection de l’accès, le principe d’économie lors de la transmission de données et la protection des terminaux. L’objectif de toutes ces mesures est de promouvoir la sécurité des données dans le système de santé suisse et de renforcer la confiance dans les professionnels de la santé, même dans le monde numérique.

 

Le label HIN garantit la sécurité des données de santé numériques. Avec le label HIN, les membres HIN indiquent aux patients et partenaires qu’ils assument leur responsabilité en matière de protection des données. Le label est basé sur la charte HIN. Celle-ci formule une approche intégrale pour la protection des données de santé sensibles. L’objectif du label et de la charte est de sensibiliser les professionnels de la santé à la sécurité.

Auteur: Janine Wächter - Responsable de la communication

En tant qu’experte en communication, je vous présente des contenus variés issus du do-maine du divertissement. Je vous fournis également des informations sur nos partenaires ou sur des participations à des foires et à des événements. Laissez-moi vous informer de manière divertissante. Vous découvrirez les facettes de la créativité du secteur de la santé.

En savoir plus sur Janine