25 ans de HIN: les pierres angulaires les plus importantes de notre histoire

La FMH a réalisé il y a 25 ans que les données de santé sensibles n’étaient pas suffisamment protégées lors de l’envoi d’e-mails ordinaires. Pour permettre au corps médical d’utiliser ce tout nouveau moyen de communication, une solution spécifique était nécessaire. L’idée de HIN était née. Nous avons résumé pour vous l’évolution de notre vision depuis sa fondation et les étapes importantes de l’histoire de HIN, qui ont fait de l’entreprise ce qu’elle est aujourd’hui.1996: la naissance de HINEn 1996, l’e-mail en tant que moyen de communication en était encore à ses débuts. Néanmoins, Hans-Heinrich Brunner, alors président de la FMH, reconnait déjà l’importance pour l’avenir de l’échange électronique de données – et le fait que les données de santé ne sont pas suffisamment protégées lors de l’envoi d’e-mails ordinaires. C’est alors que née l’idée de HIN: le corps médical a besoin d’une solution pour envoyer des données sensibles par e-mail dans le respect des règles de protection des données. En collaboration avec la Caisse des médecins, la FMH fonde Health Info Net AG en tant qu’organisation autonome, entièrement aux mains du corps médical. Son premier siège est à Steinhausen. Peu de temps après, Zur Rose, l’OFAC et BlueCare AG se joignent également à HIN. Afin de minimiser les risques, HIN est gérée après les premières années comme mandat de BlueCare AG.
« À une époque où très peu de personnes possédaient une adresse e-mail, la FMH a perçu que l’e-mail aurait un avenir et que le corps médical avait besoin d’une solution spécifique à cet égard en raison de la nature sensible des données de santé. C’était une performance visionnaire. »
Peer Hostettler, responsable des ventes
« J’ai appris l’existence de HIN lors d’un congrès médical en juin 1996, après avoir ouvert mon cabinet plus tôt dans l’année. Déjà à l’époque, j’étais fasciné par les ordinateurs et je croyais en l’avenir de l’e-mail. C’est pourquoi j’ai voulu faire partie de HIN dès le début. »
Urs Stoffel, président du Conseil d’administration
2002: déménagement à WinterthourHIN déménage à Winterthour dans les bureaux de BlueCare AG.
2003: l’essor: envoi de factures via HINBien que la demande d’e-mails sécurisés augmente au cours des premières années, la percée de HIN se produit réellement avec la fondation et l’établissement de TrustX Management AG en 2003. Les factures du corps médical doivent pouvoir être envoyées de manière sécurisée aux TrustCenters – et HIN se présente comme la solution prédestinée. En outre, le portail de facturation de TrustX est la toute première application protégée par HIN: les médecins se connectent au client HIN et peuvent ainsi accéder directement au portail de facturation TrustX. Peu de temps après, les commandes de médicaments auprès de Zur Rose peuvent elles aussi être traitées en toute sécurité à l’aide du login HIN.
« Pour l’envoi de factures à TrustX, nous avions besoin de HIN d’une part pour envoyer la facture sous forme cryptée, et d’autre part pour identifier l’expéditeur de manière univoque. HIN fournissait donc déjà des identités électroniques à l’époque – c’est juste que l’on ne connaissait pas encore le terme. »
Christian Greuter, membre du Conseil d’administration et ancien CEO
À partir de 2005: accès sécurisé via Single Sign-onConsulter les résultats de laboratoire, vérifier les résultats des radiographies, accéder aux rapports de l’hôpital: Internet devient de plus en plus important pour la collaboration au sein du système de santé, avec l’apparition d’un nombre croissant de plates-formes par lesquelles les prestataires rendent leurs services accessibles aux professionnels et aux auxiliaires de santé. Pour garantir que seules les personnes autorisées puissent accéder aux applications concernées, les utilisateurs doivent être en mesure de s’identifier. HIN se dote d’une nouvelle vision: afin d’épargner au corps médical l’effort supplémentaire que représente la saisie de différents logins et mots de passe, les participants HIN doivent pouvoir se connecter à de nombreuses applications différentes avec leur login HIN. L’idée du Single Sign-on est née et mise en œuvre. Depuis, de nouvelles applications sont ajoutées en permanence. Les membres de HIN peuvent utiliser ces dernières avec leur login HIN.
« HIN se dotait alors d’une nouvelle vision: le corps médical devait pouvoir accéder à un large éventail d’applications via Single Sign-on avec le niveau de sécurité le plus élevé, sans avoir à saisir un nouveau login et un nouveau mot de passe à chaque fois. Nous avons ainsi voulu faciliter le travail quotidien des professionnels de la santé. »
Urs Stoffel, président du Conseil d’administration
2009: une valeur ajoutée – pas seulement pour les médecinsHIN lance l’abo HIN Spitex pour les organisations d’aide et de soins à domicile. Ce faisant, elle élargit son champ d’action en passant d’une offre purement destinée aux médecins pour inclure d’autres professionnels de la santé. Aujourd’hui, HIN propose plus de 30 abonnements d’associations pour un large éventail d’acteurs du système de santé et du secteur social.
« Nous avons réalisé que HIN convient non seulement aux médecins, mais offre également une valeur ajoutée aux autres groupes professionnels du système de santé. Le lancement de l’abo HIN Spitex a été un premier pas vers l’interprofessionnalité. »
Peer Hostettler, responsable des ventes
À partir de 2010: les hôpitaux se raccordent également à HINLe raccordement HIN via le client HIN offre une bonne solution pour les médecins exerçant en cabinet privé, mais n’est pas très adapté aux hôpitaux. C’est pourquoi HIN développe le HIN Gateway, qui permet à des organisations entières de se raccorder à HIN avec leur domaine de messagerie.À partir de 2011: accès sécurisé via Access GatewayL’Hôpital de l’Île approche HIN avec une demande: les hôpitaux régionaux doivent être en mesure de recevoir des inscriptions pour des rendez-vous de radiologie. C’est ainsi que née l’idée du premier HIN Access Gateway – la base de tous les raccordements hospitaliers proposés par HIN aujourd’hui. Dans un premier temps, on identifie simplement l’hôpital et le collaborateur est fourni comme information. Peu de temps après, la solution évolue pour permettre aux collaborateurs des hôpitaux d’utiliser également des identités personnelles.
« Dans le train, sur le chemin du retour de la réunion avec l’Hôpital de l’Île, Christian Greuter et moi avons développé l’idée de base du HIN Access Gateway. Nous avons réalisé qu’une telle solution pouvait être mise en œuvre relativement facilement d’un point de vue technique, car le niveau d’authentification nécessaire n’était pas encore élevé pour les premiers cas d’utilisation. Il suffisait de savoir qu’un professionnel de la santé se trouvait dans tel ou tel hôpital. »
Marco Zimmer, responsable informatique
2012: HIN se dote d’un directeurÀ la place d’un simple responsable de mandat, comme c’était le cas auparavant, HIN se dote pour la première fois d’un directeur en la personne de Christian Greuter.À partir de 2014: HIN en tant que fournisseur d’identités électroniquesLe Single Sign-on et l’accès aux applications en ligne nécessitent l’identification unique des utilisateurs – et donc des identités électroniques. L’image de HIN évolue alors en conséquence: l’entreprise reconnaît qu’elle n’est pas seulement un fournisseur d’e-mails sécurisés, mais aussi d’identités électroniques.2015: le pas vers l’indépendanceHIN se sépare de BlueCare et devient une société indépendante. Les actions des deux sociétés sont dissociées et HIN s’installe dans des bureaux à Glattbrugg. Le passage à l’indépendance permet à HIN de se positionner de manière autonome sur le marché et de se concentrer sur ses propres objectifs et visions. La scission est suivie d’une croissance rapide: de seulement deux employés directement après le pas vers l’indépendance à environ 12 personnes dans les premiers mois, HIN emploie plus de 75 personnes en l’année anniversaire 2021.
« On a recommencé comme une start-up, sur un banc chez Lucas, juste lui et moi. L’indépendance retrouvée et le fait que nous pouvions nous concentrer entièrement sur HIN nous ont donné de l’énergie – et HIN s’est vraiment développée. »
Christian Greuter, membre du Conseil d’administration et ancien CEO
À partir de 2015: de la solution technique à la communauté HINAlors que HIN était longtemps connue comme la plate-forme HIN et se définissait comme un fournisseur de solutions techniques, son image est en train d’évoluer: en obtenant une identité HIN, les participants HIN ont accès au réseau sécurisé de la communauté HIN. D’une part, l’appartenance à cette communauté agit comme une assurance: les personnes qui utilisent HIN s’engagent à respecter la vie privée et à protéger les données sensibles des patients. D’autre part, l’adhésion ouvre la porte à diverses services – dont les e-mails cryptés ne sont qu’un exemple – ainsi qu’à de nombreuses applications de prestations tierces.
« Dans la période qui a suivi la scission, HIN a acquis une nouvelle image: HIN est plus que des e-mails sécurisés; HIN est également synonyme d’identités électroniques et d’accès au réseau sécurisé de la communauté HIN. En outre, HIN ne s’adresse pas seulement aux médecins, mais à tous les acteurs du système de santé. »
Christian Greuter, membre du Conseil d’administration et ancien CEO
« HIN s’engage à rendre le système de santé à la fois sûr et pratique en matière de collaboration numérique. HIN est restée fidèle à cette vision depuis mon arrivée dans l’entreprise en 2011. »
Marco Zimmer, responsable informatique
2015: HIN obtient une certificationHIN reçoit la certification ISO/IEC 27001 pour son système de gestion de la sécurité de l’information (SGSI).
« Chez HIN, la certification ISO est vécue chaque jour à nouveau. Nous répondons ainsi chaque jour à l’augmentation des exigences en matière de sécurité. »
Lucas Schult, CEO et ancien responsable informatique
À partir de 2016: HIN devient la norme en matière de sécurité de l’informationLa vision de HIN continue d’évoluer: HIN veut devenir la norme en matière de sécurité de l’information dans le système de santé. En conséquence, l’entreprise lance le label HIN en 2019. Celui-ci est gage de protection des données de santé sensibles dans le monde numérique. Les membres de HIN peuvent utiliser le label HIN pour montrer à leurs patients et partenaires qu’ils assument leur responsabilité en matière de protection des données.
« Les e-mails finiront probablement par être envoyé crypté par défaut, tout le monde aura une identité électronique. C’est pourquoi HIN s’est éloignée du seul aspect technique. Nous nous considérons désormais comme la norme en matière de sécurité dans le système de santé. »
Christian Greuter, membre du Conseil d’administration et ancien CEO
2018: nouveau bureau à WallisellenComme le bureau de Glattbrugg devient trop petit en raison de la croissance rapide de HIN, HIN déménage à Wallisellen.2019: HIN devient le premier fournisseur certifié d’eID pour le DEPHIN a été certifiée comme fournisseur d’identités électroniques (eID) pour le dossier électronique du patient (DEP) en Suisse – ce qui en fait le premier fournisseur certifié en Suisse.2020: succursale à Yverdon-les-BainsHIN établit une succursale à Yverdon-les-Bains pour mieux répondre aux besoins de la Suisse romande.
« La vision de HIN pour l’avenir: Nous voulons devenir la référence en matière de sécurité simple pour le système santé et le secteur social. »
Lucas Schult, CEO et ancien responsable informatique
L’apparence de HIN a également changé:
Rapport annuel 2011
Rapport annuel 2020
Autorin des Beitrages Janine Wächter - Communications Manager bei HIN
Auteur: Janine Wächter – Responsable de la communication

En tant qu’experte en communication, je vous présente des contenus variés issus du do-maine du divertissement. Je vous fournis également des informations sur nos partenaires ou sur des participations à des foires et à des événements. Laissez-moi vous informer de manière divertissante. Vous découvrirez les facettes de la créativité du secteur de la santé.

En savoir plus